Pourquoi faut-il viter les produits Microsoft?

DocTechnique

"Monsanto" de l'informatique, Microsoft est le plus gros diteur de logiciels informatiques du monde, (windows, word,,..),
  • condamn par plusieurs pays pour abus de position dominante et pratiques illgales (en 2004, condamnation par la Communaut europenneen 2004 497,5 millions d'euros; obligation de ne pas faire de vente force de certains logiciels, obligation de compatibilit,...)
  • accus maintes reprises de captation de clientle et de viol des lois sur la concurrence notamment par la vente contrainte de ses produits avec les PC (contrats OEM que fait signer Microsoft aux fabricants d'ordinateurs),.
Windows est install sur environ 90 % des ordinateurs personnels vendus dans le monde, et dgage actuellement 87 % de marge bnficiaire.

en bref:
problme d'thique:
- Multinationale base sur des valeurs de fermeture, de propritarisation du savoir et de comptition:
  • code de programmation tenu secret, interdiction d'adaptation ses propres besoins ou d'amlioration des logiciels.
  • marchandisation du droit d'usage, de distribution, interdiction de la copie.
  • pratique de la propritarisation et marchandisation du savoir (propritarisation des programmes et des formats) tout comme Monsanto pratique la propritarisation et marchandisation du vivant.
  • pratique des mthodes dangeureuses de captation de clientle pour maintenir sa suprmatie tout comme Monsanto.

- abus de position dominante: vente contrainte, non conformit des standarts microsoft
  • avec tout PC de constructeur le client est oblig d'acheter windows et d'autres logiciels microsoft sans qu'il n'ait le choix. Cette vente reprsente environ 25% du prix du PC.
  • avec tout windows, le client est oblig d'acheter Internet Explorer, ce qui affaiblit ses concurrents.
  • Microsoft tente d'imposer ses propres langages et produits ferms et non conformes aux standards ou recommandation W3C:
  • format propritaire word (.dot), excel (.xls), ...; C# (C sharp), ASP,...non respect des normes d'internet explorer
  • Il en rsulte, du fait de la position dominante, une difficult pour les usagers de migrer vers d'autres solutions et les rend donc captifs.ex:
    • de nombreux usagers mettent leur fichiers sous format word pour qu'ils aient le plus de chance d'tre lus pas tous.
    • de nombreux logiciels de cration de site ou de webmaster crnt du code spcifique pour internet-explorer. Ce non-respect des normes pose des: - problmes d'accessibilit (handicap, cran, matriel,...), de compatibilit avec les autres navigateurs respectant les normes, ....

  • problmes d'efficacit.
  • pb de scurit (virus), il n'est parfois pas rentable de sortir une mise jour dbugue
  • pb de prennit :
  • la disponibilit, la diffusion et l'amlioration des produits dpendent de l'diteur car il en est propritaire et le code est ferm.
  • les formats ferms et propritaires rendent la lecture des fichiers dpendant de l'diteur qui seul connait les moyens de le lire.
  • pb de performance: non adaptables, non dbugables rapidement car code de programmation ferm.
  • Ce n'est pas par hasard que 70% des serveurs web sont sur du libre (Apache),
    • pb de cot.

en dtails: (source wiipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Microsoft)

Microsoft a rapidement domin tout le secteur de linformatique personnelle et sest impos comme un acteur incontournable de ce secteur.Cette situation lui vaut de nombreuses critiques sur sa position dominante :

  • * Lintgration par dfaut dInternet-Explorer, et sa gratuit, dans Windows ont trs fortement affaibli son concurrent, Netscape. Elle dsavantage aujourdhui les navigateurs alternatifs tels que Mozilla, qui est gratuit et Open-source ainsi que Opera qui lui souffre davantage. Nanmoins, il y aurait une hausse de popularit du ct de certains navigateurs : alors que le nombre dutilisateurs dInternet-Explorer baisse, le nombre dutilisateurs de Safari et Mozilla augmente, au point de se demander si un jour Internet-Explorer deviendra minoritaire.
  • * Lintgration par dfaut dune machine virtuelle Java non conforme (contenant des fonctionnalits spcifiques) et la suppression de nombreux systmes de scurit propres Java dans Windows violaient le contrat de licence Java. Elles ont t juges abusives la suite dun procs intent par Sun Microsystems (crateur du concept et du langage Java) et ont d tre retires. Microsoft sest alors dsengag de Java et a lanc son propre langage, le C# (C sharp) ;
  • * La vente de Windows par dfaut avec tout PC de constructeur (les PC dassembleurs nont pas cette contrainte) est aussi trs critique, sous le nom de taxe Windows, par les partisans du logiciel libre. Des systmes fonds sur GNU/Linux sont de plus en plus reconnus comme une alternative possible techniquement (mais pas encore ergonomiquement en ce qui concerne la gestion du systme) Windows et Microsoft prtend les considrer comme des concurrents srieux, voire dangereux, ce qui laide opportunment chapper aux accusations de monopole ;
  • * Les partisans de solutions alternatives aux produits Microsoft accusent celui-ci de dvelopper sciemment des produits ferms ne rpondant pas aux standards et de freiner lmergence de normes ouvertes afin de rendre la migration de ses clients vers dautres systmes plus lourde et complexe et donc de les garder captifs, exploitant son statut de solution technique la plus rpandue pour asseoir un peu plus sa position dominante (cf la promotion de la technologie ASP au dtriment des normes du W3C);
  • * Enfin, cest tout simplement la position dominante (environ 90 % des PC sont quips de Windows) de Microsoft qui proccupe, au point quun jugement dun tribunal amricain prconisait en 2000 la scission de la socit en deux entits distinctes et concurrentes.

  • * Le 24 mars 2004, la suite de quatre annes denqute du commissaire europen la concurrence Mario Monti, la Commission europenne rend sa dcision dans le procs anti-trust qui loppose la firme.

Le verdict rendu documente en dtail la position monopolistique de Microsoft et ses pratiques illgales. Il lui inflige par ailleurs une sanction historique de 497,5 millions d'euros. Enfin, la firme devra ouvrir certaines parties de son code la concurrence et vendre sparment certaines applications. Microsoft devra notamment vendre une version de Windows sans Windows Media Player. Cette dcision ne sera pas effective, Microsoft ayant dcid de vendre Windows Limited Media Edition au mme prix que la version complte

Un appel interjet par la firme (8 juin 2004) ne serait pas suspensif. La somme de lamendes a t rgle le 1er juillet 2004.


liens intressants:

le texte lire absolument:
La Fin De Microsoft "Microsoft pris dans la toilechronique dune mort annonce ?"

Le rve de Microsoft vire au cauchemar: http://www.quebecos.com/modules/news/article.php?storyid=425.
Pourquoi les entrepreneurs utilisent l'Open-Source et pas Microsoft ? http://www.ludovic.org/xwiki/bin/view/Blog/468.

DotNetNuke

"La cathdrale et le bazar" Eric S. Raymond http://www.linux-france.org/article/these/cathedrale-bazar/cathedrale-bazar_monoblock.html.
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]